Deux violoneux d’Amabilis à la fête de la musique

Pour la 3e fois cette année, j’ai participé à la fête de la musique d’Epalinges, cette fois-ci avec un collègue de l’Orchestre Amabilis, avec lequel nous avons d’ailleurs joué la semaine précédente dans la salle de spectacles d’Epalinges, à deux pas de là. D’ailleurs, l’orchestre aime tellement le village, qu’il est prévu d’y retourner en automne. Mais en attendant, voici un petit souvenir…

Extrait de « Jenna Reid of Quarff », de Kevin Henderson.

Partagez sur les réseaux sociaux et au delà !

Ouverture épique

La journée a été dure. Vous fermez les yeux et sans attendre commence le spectacle dans une atmosphère marquée de tension et de nostalgie. Puis tour à tour entrent les artistes qui font étalage de lyrisme et d’étoffes virevoltantes. Une esquisse du XIXe siècle rayonnant, avec ses spectacles bourgeois et ses danses populaires.

Partagez sur les réseaux sociaux et au delà !

Empty Subway Song

Imaginez… Vous vous retrouvez seul dans le métro, au milieu de la nuit. La prochaine rame n’arrive que dans quelques heures. Vous êtes fatigué, mais il ne faut pas dormir ici…

Vous esquissez quelques notes en pensant à la jolie musicienne qui vous fait rêver et que vous n’oserez pas aborder dans la vraie vie (sinon vous ne seriez pas un vrai artiste)… Vous fermez les yeux et vous imaginez que vous êtes une rock star du violon, qui fait sonner son Stradivarius dans une salle prestigieuse…

Partagez sur les réseaux sociaux et au delà !